Thais Té, bercée par la musique

Entre poésie et émotion, la jeune auteure-compositrice française cisèle des chansons intimes inspirées de son quotidien et de son monde intérieur. Imprégnée dans la musique dès son plus jeune âge. Thais Té écrit ses propres textes depuis qu’elle a douze ans.

Au travers de sa sincérité, elle cherche à faire vivre des émotions intenses et à inviter à l’introspection. Afin d’approfondir la puissance de sa voix et de sa guitare, Thais Té intègre désormais des samples, donnant ainsi plus de profondeur à ses morceaux et à ses instants de vie partagés.

Dida Guigan, la Show-woman

Née à Beyrouth, adoptée en Suisse, Dida Guigan chante et raconte les différentes langues et cultures qui l’habitent. Après des études à la HEK de Berne, elle part se frotter et se former librement à la musique arabe en Egypte et au Liban. Après avoir enregistré différents CD dans différentes formations, Dida Guigan commence à songer à un spectacle où elle se raconterait de façon plus intime en solo.

Alors qu’elle méditait dans un parc de son quartier, elle rencontre Pascal Auberson, chanteur romand au long cours comme lui animé par l’émotion, les différentes voix qui l’habitent et un rapport au corps. Grâce à ses conseils, Dida accouche de “Pourquoi j’ai pas fait la star ac”, un one-woman show où elle se raconte entre pudeur et humour, chante en anglais en français ou en arabe, joue du piano et habille parfois ses chevilles de percussions-grelots.

 

Lameck, du Brésil à l’Europe

La trajectoire musicale de Lameck se situe aux confins de la MPB – Musique Populaire Brésilienne et d’une pop teintée de rock et de sonorités africaines. Installé en France depuis plus de 15 ans, Lameck a grandi au sein d’une famille d’artistes à São Paulo. Son univers musical est influencé par Caetano Veloso, Gilberto Gil ou encore Joào Bosco.

Armé de sa guitare, instrument qui le fascine depuis l’enfance, Lameck met un point d’honneur à faire résonner ses chansons intimistes aussi bien sur les scènes européennes que brésiliennes.

Après avoir sorti deux EP, « Emboscologia » en 2010 et « Passos de ontem » en 2013, il poursuit aujourd’hui ses explorations musicales en solo ou en duo.

Nelida Karr, la diva de la Guinée équatoriale

Agée seulement d’une vingtaine d’année, Nelida Karr est “la” révélation musicale de la Guinée équatoriale. Multi-instrumentiste, chanteuse et auteur-compositrice, elle puise son inspiration dans sa terre natale. Dans une musique à la fois énergique et plurielle qu’elle qualifie d’afro-fusion, elle mêle les rythmes de son ethnie Bubi aux sonorités espagnoles et sud-américaines.

Nelida sort son premier album à 20 ans puis en réalise deux autres en auto-production en 2013 et en 2018. Cela lui vaut une place de finaliste pour le prix découverte RFI en 2013, et le premier prix du rendez-vous musical Vis a Vis organisé par le ministère de la culture guinéen et Casa Africa en 2018. Celle que l’on surnomme la “diva de la Guinée équatoriale” s’érige comme un véritable modèle pour la jeune génération et illustre avec force la réussite des femmes dans le music business africain.